Pourquoi adhérer ?

En tant que parents Fcpe nous partageons des valeurs communes : laïcité, gratuité, mixité sociale et culturelle, réussite de chacun quel que soit son milieu ou ses besoins éducatifs particuliers, égalité des chances…

Adhérer c’est :

• Souhaiter jouer un rôle actif dans la scolarité de notre enfant • Mieux connaître le fonctionnement de l’école, du collège, du lycée • Etre informé en temps réel du fonctionnement du système éducatif. (Les parents ont la même information que les enseignants, mais ils n’ont pas forcément la même analyse) • Réfléchir, proposer, apporter son point de vue • Se former, s’informer, échanger • Manifester tolérance et solidarité entre parents • Accompagner un parent en difficulté ou être accompagné

C’est aussi :

• Devenir membres du conseil d’école, du conseil d’administration • Etre délégué au conseil de classe en collège et en lycée

Les parents FCPE sont tous des parents bénévoles au service de parents. Répartition de l’Adhésion : 22 € – part nationale : 5 €, part départementale : 6.50 €, part conseil local : 5.15 €, revue des parents : 3.35 €. Cet argent permet entre autre de financer des formations.

Les parents FCPE sont présents dans toutes les instances et commissions, au niveau départemental et au niveau académique : (seules les fédérations peuvent y désigner des représentants, plus nous serons nombreux, plus les tâches seront légères)

CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale) qui traite des problèmes d’effectifs, de seuils d’ouverture, de fermeture, des postes d’enseignants en maternelle, primaire et collège • CAEN (Conseil Académique de l’Education Nationale) qui traite des problèmes des lycées au niveau du Rectorat et de la Région • CAVL (Conseil académique de la Vie Lycéenne) qui traite au niveau rectoral de tous les problèmes de la vie lycéenne et de l’attribution des crédits affectés aux lycées, dont une partie pour des aides aux élèves • CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées) qui oriente en milieu ordinaire ou en établissements spécialisés les enfants et les adultes porteurs de handicap et CDOEASD (Commission Départementale d’Orientation à l’Enseignement Adapté du Second Degré) qui oriente en SEGPA de Collège • Commission de recours (école élémentaire) : saut de classe, redoublement. Notre parole est écoutée et entendueCommissions d’appel en collège et en lycée. Nous assurons une préparation à ceux qui siègent et recevons les parents qui le souhaitent avant la commission. • Commissions d’affectation (classes à option en lycée) • Commissions de dérogationCommission départementale des conseils de disciplineCommission départementale et régionale des bourses

Mais être parent FCPE, c’est aussi travailler avec les autres parents pour engager des actions communes. (voir rubriques Conseil Local)

• Etre partenaire de l’Education Nationale • Accompagner un parent en difficulté, pouvoir aussi être accompagné • Rencontrer l’Inspecteur d’Académie, les Inspecteurs de l’Education Nationale, le Recteur de l’Académie • Etre en relation avec les instances territoriales (élus locaux, départementaux et régionaux) • Rencontrer les syndicats d’enseignants • Travailler avec nos partenaires : Fédération des Œuvres Laïques (semaine contre le racisme), MAE • Etre en contact avec les associations d’éducation populaire : USEP, UNSS,… • Participer au REAAP (Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents), au GOALS (Groupe Opérationnel d’Action Locale de Sécurité) • S’informer des problèmes d’absentéisme et de violence (le maire anime les conseils locaux de prévention de la délinquance).

Des organisations uniquement locales, autonomes, ne représentent qu’elles-mêmes et ne sont pas en capacité de défendre efficacement leurs adhérents même si elles apportent un plus, notamment dans la vie matérielle de l’école.